Temps fort de la vie démocratique de nos mutuelles, les Assemblées Générales se sont tenues du 18 au 22 juin derniers.
Elles permettent de faire un point constructif et de travailler ensemble pour choisir les meilleures directions à suivre.

Mutuelle de France Unie
« Contre le processus de déshumanisation.»

La Mutuelle de France Unie a réuni 199 délégués de ses 17 sections et 55 invités pour son Assemblée Générale annuelle. Le président Jean-Jacques Verchay a dressé un bilan d’activité s’appuyant sur la bonne gestion et la santé de la mutuelle. Pour autant, il a tenu à rappeler dans son rapport moral, un panorama économique et social insatisfaisant pour les salariés, les retraités, les chômeurs, les étudiants, entraînant une paupérisation des classes moyennes et une aggravation de la pauvreté. Il a confirmé également que notre protection sociale universelle (issu du Conseil National de la Résistance), est bien remise en cause par le pouvoir en place. L’accès
aux soins est de plus en plus difficile, aussi par le manque de personnels dans les EHPAD et les hôpitaux.
En progression Structurée en 17 sections, la Mutuelle de France Unie a la joie d’accueillir deux nouvelles mutuelles (la Mutuelle Familiale Rhodia Belle Etoile et la Mutuelle Santé 08), dont les adhérents peuvent désormais bénéficier des services étendus de notre mutuelle. Le président a tenu à rappeler l’importance des comités d’actions mutualistes (CAM) et leur capacité militante à proximité des adhérents, mais aussi la mise en place des Relais des Solidarités, dont l’activité révèle les difficultés de vie croissantes de certains. Ainsi que la mise en oeuvre d’un fond de dotation destiné au soutien de projets associatifs oeuvrant dans les domaines de la prévention, de la santé et de la solidarité. L’ensemble de l’effectif des équipes de la mutuelle a progressé également.
Le président, revenant à notre contexte national, a appelé à faire face au processus de déshumanisation, et se battre pour arrêter le tout libéralisme. Puis, de remercier encore les administrateurs et les élus mutualistes de leur investissement pour que notre mutuelle se développe en adéquation avec ses valeurs.

 

Mutuelle Générale de Prévoyance
« L’accès aux soins est de plus en plus difficile.»

Près de 200 délégués et invités ont participé à l’assemblée générale de notre mutuelle de prévoyance. Le rapport moral présenté par la présidente Viviane KRYNICKI faisait état du recul social qui est en cours avec la remise en cause de notre Sécurité Sociale et soulignait le rôle fédérateur de la Mutuelle Générale de Prévoyance.
Le résultat de l’exercice s’élève à 1,6 million d’euros. Les cotisations sont, quant à elles, établies à 44,8 millions contre 42 pour l’exercice précédent.
Les fonds propres de la MGP sont de 34,4 millions d’euros et les provisions techniques, quant à elle, sont de 88,3 millions d’euros.
Jean-Baptiste VERCHAY présentait le bilan de l’activité de la mutuelle et les projets en cours. Les principaux travaux ayant trait avec l’informatique sont la DSN, FICOVIE pour les contrats vie en déshérence, le logiciel de gestion, l’extranet avec la dématérialisation
des demandes d’IJ collectives, la GRA et le site institutionnel de la Mutuelle Générale de Prévoyance.
Dans la répartition des adhérents, nous pouvons noter le poids trop faible des adhésions individuelles à 15 %. Pour les 5 ans à venir, la Mutuelle Générale de Prévoyance prévoit une légère progression de son volume de cotisation. La Mutuelle Générale de Prévoyance, qui développe historiquement une forte activité Prévention, a fait un bilan exhaustif de cette activité en direction notamment des entreprises et des collectivités.

Mutuelle d’Assurance Solidaire
Pierre ZILBER tient à remercier les délégués et le personnel qui ont permis la bonne tenue de cette assemblée générale.
Près de 80 délégués et invités assistaient à cette assemblée générale.
«Notre Mutuelle d’assurance se développe régulièrement, en partenariat avec le GAMEST. Le nombre de contrats dépasse les 5 000, ce qui démontre notre progression. Le résultat à 888 euros est très légèrement bénéficiaire mais les fonds propres progressent avec les droits d’adhésion. Le montant des cotisations atteint presque les 800 000 euros. Notre Mutuelle a réalisé 1 600 adhésions en 2017.»

Mutaretraite
L’assemblée générale de MUTARETRAITE regroupant une dizaine de Mutuelles adhérentes et une quarantaine de délégués s’est tenue le 18 juin 2018. Le résultat est légèrement positif mais MUTARETRAITE a toujours du mal à trouver des relais de développement.

UR2S
Plus de 70 délégués ont participé à cette assemblée générale. Notre union de réassurance et de substitution continue à jouer son rôle auprès des mutuelles adhérentes ou ayant des besoins en substitution et réassurance. Le rapport moral fait par Jean-Jacques
VERCHAY portait principalement sur la remise en cause de notre sécurité sociale et sur les inégalités de plus en plus criantes avec près de dix milliards de cadeaux fiscaux aux très riches et sur les 5 milliards ponctionnés sur les plus modestes. Notre union dégage pour 2017 un excédent de 700 K€ pour une cotisation de 35 millions d’euros et conforte ainsi ses marges de solvabilité. A noter, la modification du traité de substitution imposé par la règlementation.

FORMA-PASS
L’assemblée générale de notre organisme de formation s’est tenue avec une quarantaine de délégués présents. Même si nous pouvons être satisfaits du résultat positif, nous ne pouvons que constater une baisse des journées de formations. Il convient de relancer la formation auprès du personnel des Mutuelles et des administrateurs.

Union des Mutuelles de France Mont-Blanc
«Du côté des plus démunis»

Résolument en accord avec ses principes solidaires fondamentaux, l’Union des Mutuelles de France Mont-Blanc a tenu son Assemblée Générale en développant devant ses délégués son bilan d’activité et ses objectifs. Avec le renforcement de ses métiers traditionnels
(optique, dentaire, audition) l’Union fait preuve de dynamisme en apportant les meilleures réponses possibles aux populations. Ainsi, le
déménagement du Centre Optique de Cluses dans un local plus vaste et mieux placé à Scionzier, mais aussi la création du Centre Audio-prothèse de Rumilly, ne sont pas que ses deux seuls axes de développement. L’Union doit pouvoir, au même titre que l’UMG ENTIS, apporter des services supports à des mutuelles ou unions amies. Cette orientation stratégique mérite une réflexion approfondie
en cours. L’Union, dans un contexte social de plus en plus dégradé, où tout est fait pour les très riches, se place bien entendu du côté de ceux qui ne sont pas armés pour vivre dignement dans une société où l’inégalité serait un modèle social et le profit la seule finalité. « Le mépris social ne passera pas, vivre dignement est un impératif, l’accès aux soins un droit. »