C’est la 3ème année consécutive que les assemblées générales de plusieurs de nos mutuelles se tiennent au mois de juin, au Ternélia Pré du Lac à Saint-Jorioz.

Mutuelle de France Unie

La Mutuelle de France Unie a réuni l’ensemble de ses délégués, issus de ses sections. Le président Jean-Jacques Verchay a rappelé le contexte dans lequel évoluait la Mutuelle de France Unie: le renoncement aux soins touche un peu plus d’un quart de la population, des maladies telles que la polio ou la tuberculose réapparaissent, liées à l’extrême pauvreté. Une partie de plus en plus importante de la population vit à la limite et en dessous du seuil de pauvreté, ce qui pose un véritable
problème pour l’accès aux soins. La Mutuelle de France Unie continuera d’apporter une réponse face à cette urgence sanitaire. «Cela passe par une Sécurité sociale prenant en charge la totalité des soins et universelle », rajoute-t-il. Les sections de la mutuelle doivent livrer ce combat, aux côtés d’Alternative Mutualiste. Autre point important de son allocution fut la démonstration que le 100% Santé est un leurre démagogique, qui impacte les populations les plus modestes. Face aux embûches de ces nouvelles réformes, la Mutuelle de France Unie présente un bilan positif, tant financièrement qu’au niveau de ses actions de prévention et de promotion de la santé. Et de terminer en remerciant l’engagement des délégués et des élus mutualistes.

Mutuelle Générale de Prévoyance

C’est dans une ambiance studieuse que Viviane Krynicki, présidente de la Mutuelle Générale de Prévoyance, a débuté son allocution d’ouverture, rappelant le rôle essentiel de la mutuelle auprès des mutuelles adhérentes, des entreprises et de la fonction publique. Elle a également insisté sur l’absolue nécessité de ne pas dissocier complémentaires santé et prévoyance, afin de protéger l’accès aux soins, de plus en plus menacé par les nombreux reculs sociaux que nous subissons. Vint ensuite l’heure du bilan, montrant une belle année 2018, dans laquelle les projets digitaux ont pris toute leur importance. Enfin, les délégués présents se sont prononcés en faveur de la fusion entre la Mutuelle Générale de Prévoyance et la Mutuelle Funérailles Solidarité, mutuelle réunionnaise, qui sera effective le 1er janvier 2020.

Union des Mutuelles de France Mont-Blanc

L’Union des Mutuelles de France Mont-Blanc a tenu son Assemblée Générale devant des délégués attentifs et militants. Dynamique, l’Union renforce sa présence dans le territoire avec ses 10 centres dentaires, ses 6 centres d’audioprothèses, ses 8 centres optiques (Opticiens Mutualistes), ses 2 centres de soins à domicile, son centre ophtalmologique et son centre de soins infirmiers. Coeurs de métier de l’Union, ces centres, qui pratiquent depuis longtemps le reste à charge zéro ou maîtrisé, font l’objet d’investissements importants afin de toujours rester à la pointe et de satisfaire les populations. Il fut également question de l’avenir, avec de nombreux projets mutualistes et solidaires, renouvelant l’outil de travail et créant de nouvelles activités. En effet, la mutuelle explore d’ores et déjà les pistes de nouveaux services à proposer aux adhérents, notamment en créant des résidences pour les seniors et en développant des services leur étant destinés. S’appuyant sur un solide bilan financier, l’Union des Mutuelles de France Mont-Blanc continue de construire des projets solidaires et novateurs, pour mieux répondre aux attentes des adhérents. Les délégués ont voté pour l’ensemble des résolutions qui leur étaient présentées.

Durant cinq jours, dix Assemblées Générales et deux Conseils d’administration se sont succédés

Peu connues du grand public, les structures partenaires du Groupe Entis Mutuelles (la Mutuelle d’Assurance Solidaire (MAS), l’Union de Réassurance et de Substitution Sociale (UR2S), la MASSE, Mutaretraite, Forma-Pass, Mutuelle Souffrance et Travail, Alternative Mutualiste, APTI) ont tenu leur Assemblée Générale, à l’instar de la Mutuelle Générale de Prévoyance, de la Mutuelle de France Unie et de l’Union des Mutuelles de France Mont-Blanc.