Écrire cet éditorial revêt un caractère bien particulier, une sorte de dilemme. Le choix m’est donné, entre des souhaits joyeux d’une nouvelle année chargée de promesses, et un regard sur le désastreux bilan social, économique, environnemental de 2018. Celui qui nous gouverne, en s’adressant à son peuple il y a un an, lui souhaitait le retour à la «cohésion nationale»; nous voyons et vivons le résultat de son attitude à son égard. Élue mutualiste, je suis en première ligne pour constater les dégâts d’une politique de caste de plus en plus asociale, aussi mes mots ne pourraient être que l’écho de ceux qui portent et expriment leur colère.

Élue et militante mutualiste, je suis aussi bien placée pour vivre ce que nos organisations mutualistes portent viscéralement en elles, l’espoir. Cet espoir est né des luttes, des avancées et des conquis sociaux.
Cet espoir vit dans nos réalisations, nos centres de soins, nos politiques de prévention ou d’actions sociales. L’espoir d’une société juste, égalitaire, démocratique, où l’accès à la santé pour tous devient universel.

Les récents et présents événements ont montré la fracture sociale engendrée par des politiques arrogantes creusant les inégalités.
L’arrogance de ce gouvernement est évidente quand la ministre de la Santé, Mme Buzin, traite les mutuelles de saboteurs, elle oublie que c’est sa politique qui conduit au sabotage de la Sécurité sociale, en supprimant les cotisations salariales chômage et maladie, gages de son financement pérenne. C’est elle encore qui sabote notre protection sociale avec le glissement du budget de la «Sécu» vers celui de l’État. Et qui ferme les hôpitaux de proximité soi-disant au nom de la sécurité alors que c’est parce qu’elle restreint encore plus leur budget déjà insuffisant? Et quand Madame la Ministre reproche aux mutuelles leurs augmentations, elle oublie que les taxes auxquelles elles sont soumises sont passées de 1,75% en 2005 à 14,07% aujourd’hui, sans parler des transferts de charge vers nos organismes complémentaires.

Nous portons en nous le concret de nos actions, nos analyses sur notre monde et l’espoir qui bat dans le coeur de nos mutuelles.

Que 2019 vous apporte la santé et le bonheur.

Sylvie DUBOIS

Présidente , Groupe Entis Mutuelles